Œuvres sur papier

Encre de Chine / Huile / Papier Figueras

Oeuvres sur papier


Le papier est l’occasion de l’esquisse censée préparée l’exécution finale. En cela elle est purement transitoire par nature, presque anecdotique… Mais c’est un leurre car l’esquisse possède ce caractère éphémère et vivace qui saisit. L’esquisse donne l’illusion que le temps se fige dans le mouvement. Sans doute cette illusion du temps fixé, maitrisé dans une posture expressive, énergique, transporte et impressionne. L’esquisse surprend parfois plus que l’œuvre aboutie qui s’échoue, crève et se heurte à la complétude qui déçoit. L’esquisse laisse du champ au possible, à l’avenir encore ouvert, artificiellement suspendu car elle n’est pas moins close que l’œuvre aboutie après tout, et c’est cela même qui en fait une œuvre… définitive, décisive.


On se fatigue d’un tableau parfait. On ne peut rien en espérer. Une esquisse ne fatigue jamais – elle promet tant de choses!… On admire un tableau… on adore une esquisse. [Sacha Guitry]